Des coachs locaux nommés à la tête des Panthères du Gabon juniors et cadets de handball

Faire la promotion des encadreurs locaux dans le handball gabonais, c’est la mission que s’est fixée le président de la fédération gabonaise de handball (FEGAHAND) en commençant par les catégories juniors et cadets.

Dans son communiqué de presse rendu public le 19 septembre dernier, la FEGAHAND a dévoilé les noms des nouveaux sélectionneurs nationaux. Pour combler des vides au sien de la direction nationale technique et compléter le collège des entraineurs nationaux, la fédération a procédé à la nomination de trois entraineurs nationaux en cadets et juniors.

Il s’agit de Louis Djasmy Mavoungou, Coste Mounguengui et Souza Nyama, trois jeunes entraineurs qui viennent d’avoir la confiance de l’instance faîtière du handball gabonais en leur confiant les lourdes tâches de la gestion des équipes nationales des jeunes U16 (cadets) et U18 (Juniors). Si les trois promus ont pour dénominateur commun la « jeunesse » dans leurs carrières d’encadrements, il faut retenir que les deux premiers cités sont détenteurs d’une licence internationale délivrée par l’instance mondiale IHF (International handball fédération).

Louis Djasmy Mavoungou (licence C) est avant tout coach de Sénior Academy Handball de Libreville, une écurie jouant les premiers rôle dans la discipline tandis que Coste Mounguengui (licence D) est quant à lui, l’entraineur de Bourgeon Handball Club de Mouila (D2). Ils sont nommées pour la toute première fois sélectionneur national principal des Panthères du Gabon cadets (filles et garçons) et des Panthères du Gabon juniors (filles et garçons).

Enfin, le dernier promu Souza Nyama, titulaire du 2ème degré fédéral, sera l’adjoint des deux sélections nationales. Il est par ailleurs le manager de l’équipe de Réveil Dribbling Hand qui évolue au sien du championnat semi-professionnel de la Ligue nationale élite et professionnelle de handball (Lineph).

Pour ce dernier, « Etre nommé entraîneur national, est une reconnaissance de notre travail et plébiscité par les instances dirigeantes donc cela ne peut que nous donner satisfaction et encouragement par rapport à la suite de nos carrières respectives », a-t-il conclu. Ces nominations, pour le président fédéral, le général Sylvain Pangou Mbembo, consacre la promotion des cadres locaux et sonne comme une ère de renouveau au sien de la grande famille handballestique gabonaise.


Commenter l'article