Fegajudo : La course à la succession du président sortant Wilfried Nguema est ouverte !

Qui seront les candidats à la tête du judo gabonais ? La réponse à cette question sera connue le 16 septembre prochain, selon le communique de la Fédération gabonaise de judo et ju-jitsu.

Selon la note d’information 01/2022/ signé d’Harold Nzigou, le secrétaire général adjoint fédéral, les prétendants à la succession de Wilfried Nguema, président sortant et non-candidat, devront constituer un dossier remplissant six points notamment une caution s’élevant à 500.000 de nos francs ou encore prouver par document son appartenance à un club, une association ou ligue reconnue par la fédération.

Seulement à moins d’un mois de la clôture de dépôt de candidatures à la présidence de la Fédération gabonaise de judo et ju-jitsu, le secrétariat général n’a à ce jour enregistré une quelconque candidature pour la prochaine olympiade.

Il y a quelques semaines, les acteurs de cet art martial voulaient tourner la page, au vu du silence qui règne dans ses rangs. Vraisemblablement le process ne va pas connaitre une multitude candidatures et ces derniers jours sont cruciaux pour le candidat consensuel qui sera face aux électeurs le 1er octobre 2022 au cours de l’assemblée générale ordinaire et élective convoquée à cet effet.


Commenter l'article