Le championnat national d’athlétisme du Gabon fait son grand retour en décembre

Plus de dix ans d’absence des radars de joutes nationales, le championnat national d’athlétisme fera son retour en décembre prochain dans la capitale gabonaise Libreville.

C’est le président fédéral, Anaclet Mathieu Taty, en personne qui l’a confirmé il y a quelques jours lors de la conférence de presse qu’il avait animée à la veillé du Marathon du Gabon 2022. Selon le numéro un de l’athlétisme au Gabon, les championnats nationaux seniors de l’athlétisme feront leur grand retour dans le concert des compétitions souveraines nationales.

Après le retour des trois grands rendez-vous des courses pédestres au Gabon, le 10 km de POG, le Run In Masuku et le Marathon du Gabon qui a vu seulement une quinzaine d’athlètes issus de la fédération s’exprimer, les 18 et 19 décembre prochain à Libreville, la communauté sportive nationale aura l’occasion de connaitre d’autres noms à l’instar de Djessy Mouele Kodo, Marius Opana pour ne citer que cela chez hommes ou le trio féminin Chancia Mimbalé et Mamfoumbi ainsi qu’Anelka Békalé au cours de ces championnats nationaux seniors.

Pour son retour après une dizaine d’années de disparition, la compétition verra la participation de près de 500 athlètes issus des six ligues de l’Estuaire, du Haut-Ogooué, de la Nyanga, de la Ngounié, de l’Ogooué-Lolo et enfin l’Ogooué Ivindo que compte la Fédération gabonaise d’Athlétisme (FGA). Ces derniers s’affronteront dans les différentes disciplines telles que les courses avec son point orgue les 10.000 mètres sur pistes, les sauts, les lancers et bien d’autres épreuves.

Cette compétition sera précédée par une autre dite le « Grand Challenge de détection des talents » dans la première quinzaine du mois de décembre 2022, qui quant à elle, s’adressera « aux jeunes scolarisés » de la métropole du Grand Libreville


Commenter l'article