National Foot 1 et 2 : Désormais tous les 3 meilleurs clubs seront primés

C’est l’une des importantes décisions actées de l’assemblée générale ordinaire de la ligue nationale de football professionnel tenue ce samedi 22 octobre 2022 à Libreville.

De sa création à ce jour historique, la prime du lauréat du championnat national n’était que réservé aux deux premiers de la compétition. Ce ne sera plus le cas dès cette édition 2022. En effet, les acteurs du football professionnel ont revu le partage de la prime. Celle-ci sera désormais redistribuée entre les trois premiers des championnats gérés par la Ligue nationale de football professionnel (Linafp), tel est la décision de l’assemblée générale ordinaire de la Linafp tenue ce samedi 22 octobre à la Chambre de Commerce de Libreville.

Une révolution prise par les présidents des clubs d’Élite de revoir le gâteau, qui d’ailleurs n’a pas changé pour les deux catégories soit 100.000.000 de francs CFA pour la première division et 50.000.000 pour la division inférieure alloués par l’état aux primes des vainqueurs du National-Foot 1 et 2.

Cette modification trouve sa motivation par volonté de voir ces deux championnats à être attractif jusqu’à la dernière journée sans marchandage des rencontres. Surtout maintenir l’enjeu à tous les niveaux, tel a été l’argument de poids présenté par le secrétaire général de l’association des clubs de première division, Crépin Chamfort.

À la suite des échanges très passionnés sous les yeux du bureau directeur de la Linafp, conduite par son président Brice Mbika Ndjambou, les 21 délégués présents sur les 24 inscrits ont décidé de l’application de cette nouvelle modalité à partir de l’édition qui commence ce vendredi 28 octobre 2020 au stade Augustin Monedan de Sibang.

Ainsi, pour le championnat national de première division, le premier touchera 60.000.000, soit moins 20.000.000 que les saisons antérieures, son dauphin quant à lui, obtiendra 10.000.000 de plus que les années précédentes, soit 30.000.000 et enfin le nouveau heureux gagnant, le troisième percevra 10.000.000 de nos francs.

Pour la deuxième division, les sommes à percevoir des trois premières sont de moitié de ceux de la D1 au même positionnement au classement. Le champion recevra 30 millions, soit 10 millions de plus qu’avant 2023, le deuxième perd 5 millions, soit 15 millions et enfin le néo lauréat, le troisième empochera 5.000.000 de francs CFA.

À noter que cet élargissement a été fortement contesté par les deux premiers de la dernière édition du National-Foot à savoir : Stade-Mandji et Mangasport, deux écuries sponsorisées.


Commenter l'article