Poutine : les frappes russes contre les infrastructures énergétiques sont une riposte aux actions de Kiev

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré ce jeudi que la Russie avait mené des frappes contre les infrastructures énergétiques de l’Ukraine « en riposte aux actions de Kiev ». « Couper l’approvisionnement en eau d’une ville d’un million d’habitants est un acte de génocide », a déclaré Poutine lors d’une réunion militaire.

Moscou affirme que l’Ukraine a commis un « génocide » dans le Donbass au cours des huit dernières années et que l’une des raisons de « l’opération militaire spéciale », lancée en février dernier, était de protéger les habitants de la région orientale d’Ukraine.

Concernant les frappes russes qui ont visé les infrastructures énergétiques ukrainiennes, le président russe a souligné qu’ « Il y a eu beaucoup de bruit à propos de nos frappes sur les infrastructures énergétiques du pays voisin. Oui, nous bombardons. Mais qui a commencé ? Qui a visé le pont de Crimée ? Qui a fait sauter les lignes électriques de la centrale nucléaire de Koursk ? » .

« Personne n’a dit un mot sur (les actions de l’Ukraine dans le Donbass) où que ce soit, silence complet. Et dès que nous faisons quelque chose en réponse, le bruit, le tumulte, le crépitement se répandent dans tout l’univers » , a déclaré le président russe.

Le 24 février, la Russie a entamé ce qu’elle qualifie d’opération militaire en Ukraine, qui a suscité de vives réactions internationales, et entraîné des sanctions économiques et financières« sévères » contre Moscou.


Commenter l'article