Première cuvée d’encadreurs de handball gabonais licenciés D par la CAHB

Au terme de 8 jours de formation, une vingtaine d’encadreurs gabonais de handball ont reçu récemment à Libreville leur parchemin.

Après 192 heures d’unités de formation, c’est finalement 21 encadreurs sur 26 qui ont pu décrocher le premier niveau d’entraînement de l’International handball federation (IHF), la licence D.

Un stage de formation qui s’est tenu du 15 au 22 décembre dernier au siège fédéral en théorie et en pratique sous la direction Nahla Ben Brahim, la présidente de la commission entraînements et méthodes de la Confédération africaine de handball (Cahb).

Pour Sylvain Florient Pangou Mbembo, le président de la fédération gabonaise de handball (Fegahand), cette cuvée 2022 rentre parfaitement dans la matérialisation d’un des pans la « formation » du projet Frap que lui et son équipe se donnent les moyens non seulement de revitaliser mais surtout de régénérer le handball gabonais.

Aux impétrants, il revient dorénavant de mettre en œuvre ces nouvelles méthodes d’entraînement avant le prochain rendez-vous dans au moins 2 ans.


Commenter l'article