Run In Masuku : Les records de la compétition ne sont pas tombés

La 3eme édition de la course pédestre, le 10 kilomètres de Franceville, a bel et bien eu lieu ce samedi 17 septembre. Seulement, les différents vainqueurs n’ont pas fait tomber les records de la compétition.

Il était 5859 coureurs professionnels, amateurs et occasionnels venus des quatre coins du Gabon pour prendre le départ de cette 3eme édition du Run In Masuku au niveau de la banque postale. Une course lancée par le ministre des Sports, Franck Nguema en lieu et place du président de la République Ali Bongo empêché et du gouverneur de la province, Denis Tsanga.

L’érythréen Samson Amare a bouclé le parcours de Franceville en 29 minutes 55 secondes, suivis de près par les professionnels Gemechu Dida, arrivé 15 secondes plus tard (30’10) et le Kenyan Bernard Biwott bouclera le podium élite masculin à la 30e minutes et 18 secondes. Il reste que le record de 28 minutes 58’’ obtenu lors de deuxième édition en 2019 par Kandie Kibiwott n’a pas été battu sur ce circuit assez vallonné.

En élite dames, la barre de 32 minutes 24 secondes laissé par Nora Jeruto ne sera tombé malgré les efforts d’Anchilanu Dessie,qui va franchir la ligne d’arrivée en 34e minutes et 24 secondes. Elle sera suivie par les Kényanes, Eva Cherono (34’49) et Miriam Chebet (34’57).

Coté gabonais, Djessy Mouele Kodo des Panthères du Gabon, va quant lui être le premier gabonais à franchir l’arrivée (34’10’’, se positionnant septième au classement général devant six professionnels. Tandis que Chancia Jodash Mimbale Bibang, va à nouveau être la reine gabonaise avec un chrono de 45 minutes 36 secondes, bien en dessous son sacre à Port-Gentil de 42 minutes et 08 secondes.

Les podiums gabonais seront refermés par Gaetan Delicat (36’11’’) et Marius Opana (36’40’’) chez les messieurs et en dames par Chancia Manfoumbi Koumba (51’14) et Anelka Bekalé (54’56’’). Notons que la 3eme édition du Run In Masuku qui a connu un franc succès auprès des Alotgovéens est la course à pied dont le circuit est extrêmement le plus exigeant du continent. Elle est labélisée par la World Athletics.


Commenter l'article