Covid-19 : Les enfants nés pendant la pandémie développeraient moins vite la communication

La communication se développerait plus lentement chez les bébés nés pendant la pandémie, mais ceux-ci se mettraient à ramper plus rapidement, selon une étude menée en Irlande.Mais ces bébés se mettraient à ramper plus rapidement que ceux nés avant la crise sanitaire.

D’après cette étude, menée en Irlande, les bébés nés pendant la première période de confinement dans le pays étaient susceptibles de développer certaines aptitudes à la communication sociale plus lentement que ceux nés avant la pandémie de Covid-19.

Ils étaient ainsi moins susceptibles d’être capables de faire un signe de la main, de montrer des objets et de connaître un “mot défini et significatif” à l’âge d’un an, détaille le journal. En revanche, ils étaient plus susceptibles de savoir ramper.

La première année de vie, pour la cohorte des “bébés enfermés” , était “très différente de celle des bébés prépandémiques” , explique au Washington Post la neuropédiatre Susan Byrne. Mais elle et les autres auteurs de l’étude tiennent à rassurer les parents. “Les bébés sont résilients et curieux par nature” , soulignent-ils, et avec un soutien approprié, ils sont en mesure de rebondir.


Commenter l'article