Oyem : Le chanteur Ndong Mboula passe la bague au doigt à sa dulcinée Larissa

Considéré comme une légende de la musique gabonaise et africaine avec une carrière couvrant près de deux décennies, 𝗹’𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗡𝗱𝗼𝗻𝗴 𝗠𝗯𝗼𝘂𝗹𝗮 𝗱𝗶𝘁 « 𝗝𝗔𝗭𝗭 » a tenu a épousé sa dulciné Larissa au cours de ce samedi 8 octobre à l’Hôtel de Ville d’Oyem dans la capitale provinciale du Woleu-Ntem.

Les deux tourtereaux de leurs vrais noms 𝗔𝗺𝗯𝗿𝗼𝗶𝘀𝗲 𝗭𝗼𝗴𝗵𝗼 𝗢𝗻𝗴𝗼𝗻𝗲, pour l’homme et 𝗘𝗱𝘄𝗶𝗴𝗲 𝗠𝗲𝗻𝗴𝘂𝗲 pour la femme, ont donc désormais décidé de rester ensemble, quoiqu’il advienne devant 𝗹𝗲 m𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗝𝗼𝗵𝗻 𝗙𝗿é𝗱é𝗿𝗶𝗰 𝗠𝗶𝗻𝗮𝗻𝗴, célébrant ledit mariage civil. Cela devant une foule immense rassemblée à la salle habituelle de mariage de la ville. 

Ce mariage civil fait suite à celui coutumier au quartier Keng-Akaok à Oyem, le jeudi 6 octobre. Au cours de la cérémonie, la fille 𝗡𝗸𝗼𝗱𝗷𝗲𝗻 de la commune et l’ambassadeur du clan 𝗘𝘀𝘀𝗮𝗻𝗱𝗼𝗻𝗲 du village Toulon-Ville se sont échangés des alliances qui font désormais d’eux « 𝘂𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗲𝗺𝗯𝗹é𝗺𝗮𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 ».

Aussi, de ce que le commun des mortels devra savoir, l’acte de mariage et le livret de famille du 𝗰𝗼𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗝𝗔𝗭𝗭 portent la mention du régime « 𝐌𝐨𝐧𝐨𝐠𝐚𝐦𝐢𝐞 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭é 𝐝𝐞𝐬 𝐛𝐢𝐞𝐧𝐬 ».

A noter que, d’ « 𝐄𝐭𝐨𝐮𝐤 𝐍𝐳𝐨𝐦 », du titre sorti en 2006 passant par « 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐑𝐨𝐢 » et à celui de « 𝐌𝐨𝐧𝐞 𝐄𝐛𝐨𝐧𝐞 » en 2022, le 𝗣𝗵é𝗻𝗼𝗺é𝗻𝗮𝗹 𝗡𝗱𝗼𝗻𝗴 𝗠𝗯𝗼𝘂𝗹𝗮 a fortement influencé de « sacades en sacades » d’autres monstres de la musique gabonaise. 


Commenter l'article