Subvention : 258 millions de FCFA pour soutenir cinq fédérations gabonaises

258 millions de FCFA, c’est le montant total de subvention que le gouvernement gabonais prévoit de décaisser aux cinq seules fédérations à jour vis-à-vis du cahier de charges du ministère des Sports.

Après plus d’un an d’attente, voici que le ministère de la Jeunesse et des Sports, vient d’annoncer aux fédérations de handball (du général Sylvain Pangou), de basketball (de Willy Conrad Asseko), d’athlétisme (de Matthieu Taty), de golf (de Cecile Poncet) et de taekwondo (de Denis Mboumba) qu’elles vont bénéficier de la subvention de l’Etat pour un montant global de 258 millions de FCFA.

Sur les 258 millions francs CFA, seule la fédération gabonaise de handball (Fegahand) bénéficiera de 50 millions FCFA pour les quatre autres fédérations d’athlétisme, de basket-ball, de golf et de taekwondo verront leurs comptes subventionnés à la hauteur de 52 millions FCFA. Des subventions selon le patron du Sport en République gabonaise qui devront permettre à ces fédérations de mieux assurer leur fonctionnement au quotidien, l’organisation des compétitions statutaires et autres évènements mais également partager à leurs démembrements, autrement dit les ligues.

Pour mémoire, le gouvernement gabonais par le bais du ministre de la Jeunesse et des Sports avait initié en 2020 cette réforme olympiade 2021-2024 par l’arrêté numéro 000438/MJSVA/SG/SGS portant disposition du cahier des charges conditionnant l’accompagnement de l’Etat au profit des fédérations sportives nationales.

Ce passage à la caisse du trésor public gabonais pour ces cinq fédérations, conditionnées par le respect du cahier de charges, devrait également inciter les autres encore à la traine de leur emboiter le pas.


Commenter l'article