Taekwondo : Le Gabon réalise une bonne moisson à l’Open de Dakar

Invité par le comité d’organisation à officier la deuxième édition de l’Open International G2 de taekwondo de Dakar, le juge arbitre gabonais Davy Mbembo Mouandza a bel et bien pris part aux côtés de trois autres compétiteurs gabonais à ce rendez-vous sportif tenu du 15 au 16 octobre 2022 au Sénégal.

Débuté le 15 octobre dernier, l’Open International de la capitale sénégalaise a vu la participation d’une dizaine de pays. Le Gabon a été bien représenté par quatre compatriotes : Davy Mbembo Mouandza (arbitre), Ibrahim Sackalat (-58 kg), Moussa Amar Cissé (-68 kg) et Anthony Obame (+87 kg).

Notre compatriote, Davy Mbembo Mouandza, en sa qualité de team leader, a eu la lourde charge de faire la pesée masculine de cette deuxième édition de l’Open de qui a enregistré plus de 400 athlètes à l’assaut de quelques points en vue d’améliorer leur ranking mondial certainement en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024 qui pointent à l’horizon. Avant les combats où nos fauves se sont positivement illustrés, les juges arbitres de ce tournoi ont eu droit à un refreshing par rapport aux règles d’arbitrage.

À l’issue de ce rendez-vous dakarois ce dimanche, les Gabonais sortent avec 2 médailles. La première en or, obtenue par le vice-champion Olympique 2012, Anthony Obame face à Nouhoum Diawara du Mali. Puis la seconde en argent, a été obtenu par Moussa Amar Cissé qui s’est incliné en finale face au burkinabé Ibrahim Maiga, tous deux présélectionnés pour les championnats du Monde.

Le troisième gabonais, Ibrahim Sackalat, quant à lui, a été éliminé d’entrée de jeu, au premier tour, par Souleymane Ndoye qui évoluait à domicile. Des résultats encourageant pour les troupes gabonaises qui préparent le prochain Mondial en novembre à Guadalajara au Mexique.


Commenter l'article