Tropicale Amissa Bongo : le parcours de 930 km de l’édition 2023 enfin dévoilé

Elle débutera le 23 janvier prochain à Bitam puis traversera le Gabon profond avant de connaitre son épilogue le 29 janvier 2023 à Libreville.

Le parcours de la 16ᵉ édition de la Tropicale Amissa Bongo (UCI 2.1) est connu. Ainsi, les 90 coureurs issus de 15 écuries (5 équipes professionnelles UCI et de 10 sélections nationales africaines) inscrites vont se défier du 23 au 29 janvier 2023, sur sept étapes à travers le Gabon. Un tracé exclusivement sur le territoire gabonais qui permettra aux 20 nationalités d’apprécier la faune gabonaise, riche dans sa biodiversité et des paysages à couper le souffle.

Le premier coup de pédale sera donné à Bitam en direction de la capitale du septentrion du pays : Oyem. Ce parcours long de 122 kilomètres va donner le ton d’une compétition qui fait son retour, après deux ans d’interruption en raison de la pandémie de la Covid-19. Pour son deuxième parcours, les cyclistes vont remonter de 108 kilomètres la province du Grand nord en direction de Mitzic pour cette seconde étape.

Pour la suite de la compétition, la caravane va poser ses valises pour les deux prochaines étapes dans la province de la Ngounié précisément dans le département du Louetsi-Wano au Sud du pays, à Lébamba qui n’a jamais été visité. Longue de 123 kilomètres, Lebamba-Mouila, est l’une des étapes innovantes de cette course. Les routes excellentes et très roulantes de cette partie du pays et la super vallée de la localité, ne devraient pas échapper aux équipes de sprinters qui vont relancer la bataille au classement général.

Et après 353 kilomètres parcourus, les coureurs devront changer de province sur l’étape la plus longue de l’épreuve, distancée de 190 kilomètres entre les villes de Mouila, capitale de Ngounié à Lambaréné, la capitale Migovéenne. Cette quatrième étape, sera certainement révélatrice du probable vainqueur de cette édition post-covid. La cinquième étape de 130 kilomètres sera aussi unique, car elle prend son départ le 27 janvier 2023 dans la ville de Kango en direction d’Akanda. Les coureurs contourneront Libreville par le nord pour arriver dans la commune d’Akanda, théâtre des grands rendez-vous sportifs gabonais, notamment les CAN de football et le Marathon de Libreville.

Pour l’avant-dernier étape, le 28 janvier, les Portgentillais vont revivre la course pour une étape en circuit de 127 km. Elle sera l’occasion pour les coureurs adeptes des parcours urbains de briller. La difficulté, malgré un parcours plat, viendra des nombreux virages à négocier. Les coureurs les plus adroits seront avantagés.

L’ultime étape de 130 km se disputera dans le Grand Libreville, pour le dernier départ, il sera pris au Cap Esterias (Akanda) en direction d’Owendo puis le centre-ville de la capitale Libreville avant d’entrer sur le circuit final du Boulevard Triomphal entre le rond-point de la Démocratie et celui des Affaires étrangères à parcourir dix fois. L’arrivée sera jugée devant le Sénat comme lors de la 1ʳᵉ édition.

LES ÉQUIPES

Totalenergies (France) UCI Pro Team
Bingoal-WB (Belgique) UCI Pro Team
Burgos-BH (Espagne) UCI Pro Team
Beykoz Team-Turkey (Turquie) UCI Continental
Ef Education-Nippo DT (USA) UCI Continental
Algérie Benin Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Erythrée Gabon Maroc Maurice Benin


Commenter l'article