Fégavolley : Une assemblée générale aux allures de rentrée sportive

L’assemblée générale de la de la Fédération gabonaise de volleyball (Fegavolley) tenue le 30 décembre 2022 à Libreville a validé à l’unanimité les bilans moral et financier de cette entité sportive.

Après l’édition 2019 et deux ans sans cette plénière, l’assemblée générale ordinaire de la Fegavolley sonnait comme une ère de rentrée sportive pour les dirigeants de la balle sur le filet. Tenue en présentiel le 30 décembre dernier dans une structure hôtelière d’Akanda, les délégués fédéraux issus des 7 ligues ont eu l’occasion de se réunir autour Raymond Bernard Bivigou pour examiner la gestion de son équipe durant deux saisons (période de pandémie sanitaire mondiale).

Une période de restrictions sportives qui a permis au bureau fédéral de superviser la mise en place des bureaux directeurs de deux ligues provinciales (Woleu-Ntem et la Nyanga) non actives pendant plusieurs années. Passant de cinq à sept ligues à ce jour.

Ainsi, à la lecture du rapport d’activités défendu par Gyscard Obame Ndong, le secrétaire général, on retient que « la saison sportive 2019-2020 n’a pas pu être matérialisé à cause de l’apparition de la pandémie de la Covid-19 ayant secoué toute l’humanité…  ». Et à la suite d’une communication du président fédéral, toutes les activités sportives se sont vues suspendre selon les recommandations gouvernementales.

Pour les saisons allant de 2020 à 2022, les dirigeants de la discipline se sont adaptés aux conditions imposées par les autorités. « Le bureau fédéral est resté actif sur le plan administratif en participant de façon régulière à toutes les réunions organisées par la tutelle, aux différents Congrès…  » de la discipline dans la zone 4, sur le continent à la Confédération africaine de volley-ball (CAVB) ou encore dans le monde auprès de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB).

A cela s’ajoute l’organisation des sessions de formation telle que le séminaire sur le renforcement de capacités de 25 jeunes femmes officielles de volley-ball en partenariat avec la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports (CONFEJES).

Un bilan moral concordant avec l’exposé financier du Bruno Douma, le trésorier général de la Fégavolley qui a suscité l’adhésion à 100% des 20 délégués nationaux présents sur 22 que compte l’assemblée générale.

Place dorénavant à la saison sportive 2023 qui s’annonce innovatrice et plus que jamais tournée vers la formation, la promotion et les compétitions à l’image du championnat national des jeunes.


Commenter l'article